L'actualité du 04/03 au 11/03

Publié le 19 mars 2017 Mis à jour le 19 mars 2017

Un nouveau soutien socialiste pour Emmanuel Macron, une deuxième version du décret anti-immigration de Donald Trump, le retour de Il était une fois...la vie, retrouvez le résumé de l'actualité de la semaine !

[POLITIQUE]

Bertrand Delanoë : un nouveau soutien pour Emmanuel Macron
Bertrand Delanoë est sorti de sa retraite politique pour déclarer qu'il soutenait le candidat d'En Marche pour la présidentielle. L'ancien maire socialiste de Paris, qui se décrit comme « libéral » a été séduit par le programme d'Emmanuel Macron. Il en a profité pour qualifier le programme de Benoît Hamon de « dangereux » car il ne permettrait pas de « produire du vrai progrès social ».
Après une vague de ralliements, Emmanuel Macron a le vent en poupe. D'après les derniers sondages, il devance Marine Le Pen, candidate du Front National et se place en tête des intentions de vote.

Affaire des assistants parlementaires du Front National : Marine Le Pen ne veut pas se rendre chez les juges
Marine Le Pen a refusé de se rendre à la convocation des juges, en vue d'une mise en examen dans l'affaire des emplois fictifs au Parlement européen, au nom de son immunité parlementaire. Plusieurs assistants parlementaires du Front National sont accusés d'avoir été rémunérés pour un travail fictif et deux ont été mis en examen. L'argent aurait en réalité servi à financer les campagnes du parti, avec l'accord de la présidente du FN. Marine Le Pen a dénoncé une « opération politique », à moins de deux mois de l'élection présidentielle.

Le clivage gauche-droite sur la scène politique française
Le clivage entre gauche et droite structure la vie politique française depuis des années, mais il est aujourd’hui remis en cause par certains candidats à l’élection présidentielle. Emmanuel Macron, à la tête du parti En marche! appelle à le dépasser. Marine Le Pen le juge « artificiel ». Benoît Hamon, lui, voit dans la fin de ce clivage un « danger ». Selon Jean Garrigues, un historien, ce clivage est tout à fait « adapté aux
institutions de la V° République », pourtant cette bipolarité est contestée depuis un certain temps. Elle semble en effet avoir perdu son sens, puisque des hommes politiques se réclamant de gauche mènent parfois des politiques de droite.

Election présidentiel : la règle des 500 parrainages, c'est quoi ?
La règle des 500 signatures est un « système de filtrage décidé dès le début ed la V° République ». Lorsque De Gaulle décida d’instaurer le suffrage universel direct en 1962, la question d’une pré-sélection des candidats est évoquée. Il s’agit en fait d’éviter de se retrouver avec une centaine de candidats. Pour pouvoir se présenter il faut donc réunir un certain nombre de signatures. Aujourd’hui, les candidats doivent présenter 500 signatures. Mais qui peut signer pour apporter son soutien à un candidat ? Ces parrainages sont réservés aux élus ; les maires, les députés, les sénateurs, les parlementaires européens, les conseillers régionaux, les membres de l’Assemblée corse et des Assemblées d’outre-mer. Les élus disposent de 3 semaines pour réunir ces signatures et collecter les 500 parrainages, après quoi ils deviennent officiellement candidat à l’élection présidentielle.

[INTERNATIONAL]

Turquie et Allemagne : des meetings annulés
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé dimanche 5 mars lors d’un meeting a Istanbul, des « pratiques nazies » après la décision de plusieurs villes allemandes d’annuler des meetings de soutien à son égard. Ces manifestations portaient sur le futur référendum du 16 avril pour la réforme constitutionnelle destinée à renforcer les pouvoirs du président turc. Trois meetings de soutien ont été annulés en Allemagne, détériorant les relations entre Ankara et Berlin.

Etats-Unis : La deuxième version du décret anti-immigration de Trump
Le président américain Donald Trump a signé lundi 6 mars un nouveau décret sur l’immigration, après la suspension par la justice de l’ancien décret migratoire. Le nouveau décret est censé entrer en vigueur le 16 mars et ne concerne plus les ressortissants irakiens. L’interdiction d’entrée sur le territoire américain vise cependant encore l’Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yemen. Le nouveau décret exempte également les détenteurs de visas et de « carte verte ». Hawaï est le premier Etat américain a contester en justice le décret mercredi 8 mars.

Corée du Nord : de nouveaux missiles lancés
Pyongyang a procédé a un nouveau tir de missile ayant atterri en mer du Japon et ayant la capacité d’atteindre les Etats-Unis lundi matin. En réponse, les Etats-Unis ont commencé à déployer dans la nuit de lundi à mardi un système de défense anti-missile Thaad (Terminal High Altitude Aera Defense) en Corée du Sud.

Afghanistan : nouvel attentat de l'organisation EI
Le principal hôpital militaire de Kaboul a été la cible d’une attaque mercredi 8 mars. Au moins 30 personnes ont été tuées et plus de 50 blessées par des terroristes déguisés en médecins. L’attaque a été revendiquée par l’organisation Etat Islamique. Les assaillants ont tous été tués par les militaires afghans après plus de six heures de combat.

Europe : Et le président du Conseil européen est...
Le polonais Donald Tusk a été réélu président du Conseil européen jeudi 9 mars au cours d’un sommet des Vingt-Huit. L’ancien premier ministre libéral polonais occupe ce poste depuis fin 2014. Le président du Conseil européen est chargé de coordonner les sommets réguliers réunissant les chefs d’Etat ou de gouvernement, qui ont pour but de fixer les propriétés politiques de l’Union européenne.

Corée du Sud : destitution de la présidente Park Geun-hye
La Cour constitutionnelle, plus haute instance judiciaire du pays a confirmé vendredi 10 mars la destitution de la présidente Park Geun-hye. La dirigeante Sud-coréenne de 65 ans, fille du dictateur militaire Park Chung-hee était devenue en 2012 la première femme à diriger la Corée du Sud dans l’ère démocratique. Elle était empêtrée dans un scandale de corruption visant la confidente et amie de la présidente, Choi Soon-sil, jugée pour avoir soutiré des millions de dollars à de grands groupes industriels et pour s’être mêlée des affaires de l’Etat. Des élections anticipées seront organisées sous 60 jours.

[CULTURE]

Ed Sheeran sort son nouvel album  « ÷ » 
Le jeune chanteur britannique de 26 ans Ed Sheeran, en concert à Paris le 6 avril, sort son troisième album « ÷ » (pour « divide ») après « + » (pour « plus ») et « x » (pour « multiply »). Le disque est déjà un énorme succès et s’est vendu en 232 000 exemplaires en Grande-Bretagne. Ce troisième album est un peu différent du début du chanteur qui a commencé par l’omniprésence de sa guitare acoustique. Il est maintenant plus proche des racines folks des groove américains. On retrouve ses titres Shape of You, Castle on the Hill , Galway Girl et New Man.

De la contrefaçon a Pompidou
La sculpture Naked du plasticien américain Jeef Koons exposée au Centre George Pompidou a été qualifiée de « contrefaçon » d’un cliché du photographe français Jean-Français Bauret, par le tribunal correctionnel de Paris le jeudi 9 mars. Le tribunal de grande instance a condamné la société Jeff Koons LLC, dont l’artiste est le gérant, et le Centre Pompidou à verser 20 000 euros aux ayants droits du photographe en réparation du préjudice subi. Naked est une sculpture en porcelaine qui représente deux enfants nus. 

Le musée Maillol à Paris propose l’exposition « 21 rue de la Boétie »
Le musée Maillol à Paris nous permet de découvrir le parcours de Paul Rosenberg, marchand d’art de la première moitié du XXe siècle à travers l’exposition « 21 rue de la Boétie ». Au programme des œuvres de Picasso, Braque, Matisse et Léger, pivot de la peinture moderne. Paul Rosenberg, d’origine juive a dû fuir son pays l’Allemagne, avec l’arrivée du nazisme et laisse derrière lui ses œuvres. Pillé par les Allemands, ses œuvres ont été détruites ou revendues. Il passera une partie de sa vie à tenter de les retrouver. L’exposition « 21 rue de la Boétie » retrace cette histoire.

« Il était une fois... la vie » est de retour !
Le dessin animé documentaire de notre enfance qui nous a beaucoup appris sur notre corps humain revient sur France 4 dans une version restauré. « Il était une fois... la vie » a été créé par Albert Barillé (mort en 2009) et était diffusé sur Canal + puis sur FR3. Depuis le 4 mars dernier, les enfants (petits et grands) peuvent découvrir les aventures du vieux sage barbu Maestro (doublé par la voix de Roger Carel).

[DISPARITIONS]

►Le chanteur et auteur chilien Angel Parra, fil de la chanteuse Violeta Parra est mort le samedi 11 mars à l’âge de 73 ans. Il a vécu en France après le coup d’Etat du général Pinochet au Chili. Engagé au Parti communiste et soutenant le président Salvador Allende, il est l’auteur du roman Mains sur la nuque, publié en 2007 et compositeur du disque Venceremos, en 2013. Le chanteur a aussi rendu hommage à sa mère en interprétant ses chansons et en lui consacrant une biographie, Violeta se fue a los cielos, adaptée au cinéma par Andres Wood en 2012.
►Le chef d’orchestre Alberto Zedda, est mort à 89 ans le 6 mars à Pesaro. Ce musicien italien a dirigé de nombreuses œuvres de Vivaldi, Haendel, Donizzetti, Bellini et Verdi. Il a commencé sa carrière de chef d’orchestre en 1956.
►Kurt Mool, chanteur d’opéra est mort le 5 mars à 78 ans. Il a notamment interprété les rôles de Sarastro, Gurnemanz et le baron Ochs. Il était doué d’un timbre riche, d’une projection ample et d’un vibrato qu’il nuançait selon ses envies.

Equipe de rédaction : Eliane De Sousa, Fanny Rocher, Marie Martinez, Laure Durand, Aurore Garot
Sources : Libération, Le Monde, Courrier International, Le Figaro, L'Express, le Point

Mis à jour le 19 mars 2017