L'actualité du 07/01 au 13/01

Publié le 14 janvier 2017 Mis à jour le 16 janvier 2017

Premier débat pour la primaire de gauche, dernier discours du président Obama, pièce du rappeur Kery James, épidémie de grippe... Découvrez le résumé de l'actualité de la semaine !

[POLITIQUE]

Le premier débat entre les 7 candidats de la primaire de la gauche
Le premier débat de la gauche s'est tenu jeudi 12 janvier entre les 7 candidats à la primaire : Manuel Valls, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Jean-Luc Bennahmias, Sylvia Pinel et François de Rugy.
Les candidats sont quasiment tous favorables au droit de vote pour les étrangers aux élections locales, à l'accès de la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples homosexuels, et au niveau européen, à une harmonisation fiscale.
Cependant, à part ces quelques sujets, les programmes des candidats se rejoignent rarement sur les sujets majeurs. Ainsi, la loi Travail a été au cœur du débat, soutenue par Manuel Valls, alors qu'Arnaud Montebourg et Benoît Hamon veulent la supprimer et Vincent Peillon la faire amender. Il en va de même avec le crédit impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE), que Manuel Valls et François de Rugy veulent maintenir, alors que Sylvia Pinel souhaite le supprimer. Arnaud de Montebourg et Vincent Peillon demandent qu'il soit davantage réglementé et soumis à des objectifs.
Le revenu universel proposé par Benoît Hamon a largement divisé les candidats : Manuel Valls, Arnaud Montebourg et Vincent Peillon s'y opposent vivement.
Les candidats sont restés flous sur d'autres sujets abordés, comme la politique étrangère, les questions sur le numérique.
Le premier débat de la primaire de la gauche a dissipé certains doutes sur les programmes des candidats mais en a soulevé beaucoup d'autres.

François Fillon, officiellement investi candidat de la droite
À trois mois de l’élection présidentielle, François Fillon a été reconnu et officiellement investi comme le candidat de la droite.
Il a profité de l’occasion de la réunion du Conseil national de son parti à la Mutualité pour s’adresser à ses membres et les appeler à la « discipline » ainsi que pour réaffirmer ses positions. S’exprimant en ces termes : « Je ne vais pas changer ce que je crois et ce que je veux en fonction des vapeurs des uns et des injonctions du microcosme. » Bien qu’il ait été élu au second tour de la primaire de la droite, François Fillon continue en effet de subir les critiques de la part de son propre camp, et de la part de la gauche qui juge son projet trop « brutal ».
Il a ainsi confirmé qu’il n’abrogerait pas la loi sur l’interdiction du cumul de mandats dans le cas où il serait élu en mai, il a aussi énoncé qu’il ne rétablirait pas non plus la défiscalisation des heures supplémentaires établi par Nicolas Sarkozy durant son mandat.

Emmanuel Macron : un rempart contre le Front National ?
Lors d’une visite dans l’ex-bassin minier du Pas-de-Calais vendredi 13 janvier, (région dans laquelle le Front National a réalisé de hauts scores), Emmanuel Macron, leader du mouvement En marche! et candidat à la présidentielle, a présenté son projet comme « avant tout un rempart à un parti qui porte la haine, l’exclusion et le repli, que ce soit sur Internet ou le terrain, pour attiser les peurs, les utiliser et diviser la société. »
Dans cette région qui a subi « l’effondrement de la mine » et les difficultés liées aux secteurs de la sidérurgie et du textile, Emmanuel Macron a proposé de « rebâtir sur deux axes, l’école et l’économie », il explique donc qu’il faudrait « investir dans les petites classes ». Il a aussi mentionné le projet de relier Lens et Lille (deux villes situés à une trentaine de kilomètres l’une de l’autre) par un RER.
Le passage de Macron dans la région et ses références au Front National n’ont pas été appréciés par les membres du parti, qui parlent de « blague douteuse ».

[INTERNATIONAL]

USA : le dernier discours du président Obama
Barack Obama a prononcé son dernier discours en tant que président à Chicago mardi. Après huit années passées à la présidence des Etats Unis, il devra passer le pouvoir à Donald Trump le 20 janvier, ne pouvant briguer un troisième mandat. Il a appelé dans son discours les citoyens américains à « s’engager » pour le « changement » et à ne pas rester isolés.

Industrie automobile : Le groupe Fiat Chrysler accusé de trucage des moteurs diesels
Le groupe automobile a été accusé jeudi par l’agence environnementale américaine (EPA) d’avoir truqué les moteurs de plus de 100 000 véhicules diesels pour
dissimuler leurs émissions polluantes réelles. Le groupe est accusé d’avoir caché un logiciel faussant les contrôles d’émissions de ces gaz polluants. Volkswagen a déjà été déclaré coupable d’utiliser de tels dispositifs de trucage et une enquête devrait être ouverte prochainement contre Renault.

►Tuerie de Charleston : le meurtrier condamné
Dylan Roof, l’homme qui avait tué 9 personnes dans une église de Charleston en Caroline du Sud en 2015 a été condamné à mort mardi. Le jeune homme de 22 ans n’a jamais exprimé de regrets quant à son crime ouvertement raciste contre cette église de la communauté noire.

►Allemagne : une forte croissance 
Les chiffres publiés jeudi par l’institut Destatis ont révélé que l’Allemagne a connu en 2016 la plus forte croissance de son PIB depuis 2011, avec une progression de 1,9 %. Un bilan positif après onze ans de mandat de la chancelière Angela Merkel.

Maroc: l'interdiction de fabrication et de vente de la burqa
Pour des raisons de sécurité, les autorités marocaines ont interdit la burqa, ce voile intégral musulman cachant même les yeux, qui n'est que rarement portée par les femmes au Maroc. En effet les marocaines portent majoritairement soit le hijab (voile uniquement sur les cheveux) soit le niqab (voile laissant apparaître uniquement les yeux), ce dernier étant porté surtout par les femmes dans les milieux salafistes. 

[CULTURE]

Cinéma : 74e cérémonie des Golden Globes
La cérémonie a eu lieu dans la nuit du 8 au 9 janvier. Le film  La La Land avec Ryan Gosling et Emma Stone a été particulièrement apprécié, recevant sept récompenses dont la meilleure comédie et le meilleur scénario. L’actrice française Isabelle Huppert a également reçu le titre de meilleure actrice dramatique pour son rôle dans Elle.
Dans le discours de Meryl Streep recevant un prix pour sa carrière dans le cinéma, l'actrice américaine n'a pas tardé à critiquer ouvertement le nouveau président sans jamais citer son nom, lui valant une réponse sur Tweeter par ce dernier la traitant de "larbin" d'Hillary Clinton.

Le musée George Lucas à Los Angeles pour les fans de la saga Star Wars 
Collection d'art du réalisateur, objets des tournages dont le célèbre masque d'origine du personnage Dark Vador. Musée de trois hectars en forme de vaisseau spatiale, ce projet coûte près d'un milliard de dollars et sera financé majoritairement par George Lucas lui-même. Un projet qui ne manquera pas de faire venir les touristes du monde entier, fans d'une saga qui ne vieillit pas. 

Théâtre: le rappeur français Kery James sur scène avec sa pièce A Vif
Vous êtes un bourgeois, un banlieusard, un politicien, un citoyen ordinaire, un consommateur de théatre, un noir, un blanc....qu'importe votre identité, Kery James vous fera frissonner avec sa pièce A vif jouée jusqu'au 28 janvier au théâtre du Rond-Point à Paris. Si vous aimez assister à des concours d'eloquence, il n'y a aucune raison que vous n'aimiez ce spectacle. Une question: L'Etat est-il seul responsable de la situation dans les banlieues en France ? Deux étudiants que tout oppose, un étudiant blanc, bourgeois joué par Yannick Landrein et un étudiant noir banlieusard qui a réussi joué par Kery James lui-même. L'un accuse l'Etat, l'autre prône la responsabilité des habitants. Un combat d'éloquence qui nous fait sortir de la salle sans avoir réellement pu trancher. Car le but est autre... 

[SOCIÉTÉ]

Une épidémie de grippe dévastatrice: services d'urgence et hôpitaux confrontés à un afflux de malades
La France est aujourd'hui proche du pic de l'épidémie de grippe vécu pendant l'hiver de 2014-2015 qui avait fait 2,9 millions de malades et qui avait fait surchauffer les services de soin. Les plus touchés ? Les personnages âgées qui arrivent par afflux dans des hôpitaux où le nombre de lits libres se compte sur une main et où le manque de personnel se fait sentir. Une réunion a eu lieu jeudi à l'Elysée et la ministre de la santé Marisol Touraine a appelé à reporter à plus tard les opérations qui ne sont pas urgentes.

Des caméras de surveillance dans les abattoirs à partir de 2018
L'Assemblée générale adopta cette semaine, un amendement sur la vidéosurveillance obligatoire dans les abattoirs, mesure qui doit encore être validée par le Sénat. Ce vote inattendu souhaité par l'extrême gauche et les associations de luttes contre la maltraitance envers les animaux est un moyen d'accroître la transparence et le contrôle des établissements français de découpe. 2016 est en effet une année marquée par les scandales à répétition sur la maltraitance des animaux d'élevage communiqués par des vidéos en caméra cachée.

L'affaire Tarnac: il n'est plus question d'un acte "terroriste"
Mardi 10 septembre, la cour de cassation n'a pas retenu dans l'affaire Tarnac la qualification d'actes "terroristes" pour les sabotages des lignes SNCF dans l’Oise, l’Yonne et en Seine-et-Marne. Ces actes sont menés dans la nuit du 7 au 8 novembre 2008 par un groupe de jeunes d'extrême-gauche anarcho-autonome gravitant autour d'une intellectuel Julien Coupat, groupe accusé d'être une "entreprise terroriste" et d'être coupable des différents sabotages.

L'affaire Wildenstein: la famille relaxée
Le marchand d'art Guy Wildenstein, sa famille et ses conseillers accusés de "fraude fiscale et blanchiment en bande organisée" ont été relaxés jeudi 12 janvier par le tribunal correctionnel de Paris. La procureure Monica d'Onofrio avait pourtant requis une peine de quatre ans d'emprisonnement dont deux avec sursis ainsi qu'une amende de 250 millions d'euros contre Guy Wildenstein, déclarant qu'il s'agissait de la « fraude fiscale la plus sophistiquée et la plus longue de la Ve République ! ».

Equipe de rédaction: Aurore Garot, Eliane De Sousa, Fanny Rocher, Marie Martinez
Sources: Le Monde, Libération, l'Expresse, Figaro

Mis à jour le 16 janvier 2017