L'actualité du 18/02 au 24/02

Publié le 26 février 2017 Mis à jour le 27 février 2017

De nouveaux ralliements pour la présidentielle, l'attentat imaginaire en Suède de Donald Trump, l'exposition de Veermer au Louvre, la découverte d'exoplanètes potentiellement habitables... Ne ratez rien de l'actualité de cette semaine !

[POLITIQUE]

Yannick Jadot retire sa candidature à la présidentielle et s'allie à Benoît Hamon
Yannick Jadot, qui avait remporté la primaire écologiste (Europe-Ecologie Les Verts) en novembre, a annoncé qu'il se retirait de l'élection présidentielle et s'est allié au candidat socialiste, Benoît Hamon. L'ex-candidat a annoncé qu'il a trouvé avec le candidat du PS un « accord formidable » avec notamment la sortie du nucléaire dans les 25 ans et l'abandon de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes. Yannick Jadot a appelé Jean-Luc Mélenchon à se rallier également. L'accord devra cependant être validé par les électeurs de la primaire écologiste qui voteront dimanche 26 février. Les militants écologistes s'étaient déjà prononcés en faveur d'une alliance Hamon-Jadot-Mélenchon le 16 février.

François Bayrou ne se présente pas à la présidentielle et se rallie à Emmanuel Macron
François Bayrou, président du MoDem, a annoncé qu'il ne se présentera pas à la présidentielle et qu'il a choisi de se rallier à Emmanuel Macron après négociations. Le maire de Pau avait réclamé à Emmanuel Macron une loi sur la « moralisation de la vie publique ». Il a déclaré qu'il espérait que son ralliement rassemble le centre et empêche le Front National de remporter l'élection. François de Rugy, qui avait participé à la primaire de la Belle alliance populaire, a également rejoint le candidat indépendant, contrairement aux règles de la primaire qui stipulent que les candidats perdants doivent soutenir le candidat vainqueur.

« Penelope Gate » : le parquet national financier ouvre une information judiciaire
Le parquet national financier a décidé, après un mois d'enquête préliminaire, de transférer le dossier de l'affaire de l'emploi présumé fictif de Pénélope Fillon à trois juges d'instructions. Ces derniers décideront d'une éventuelle mise en examen de François Fillon, candidat du parti Les Républicains à la présidentielle. François Fillon, son épouse, leurs deux enfants et Marc Joulaud, suppléant du candidat sont accusés de « détournements de fonds publics, abus de biens sociaux et recel, trafic d’influence et manquement aux obligations de déclaration à la Haute Autorité sur la transparence de la vie publique ». Cependant, la décision reste de prendre du temps et, si François Fillon est élu, il bénéficiera de l'immunité présidentielle pour 5 ou 10 ans en cas de réélection.

À l’heure de la transparence l’opacité règne au sein du Front National
Suite à l’affaire Fillon, la transparence dans les questions politiques est revenue sur le devant de la scène et s’est imposée dans les débats, mais au sein du FN les mises en examen continuent. Après l'accusation de la chef de cabinet de Marine Le Pen, c’est Frédéric Chatillon, un proche de la présidente du parti frontiste et homme clé du dispositif financier, qui a été mis en examen pour abus de biens sociaux lors des élections de 2014 et 2015. Le refus de Marine Le Pen d’être entendue par la justice participe au maintien de l’opacité concernant les pratiques du parti. Le Front National n’a en effet à ce jour rien révélé de son organisation pour les échéances électorales à venir, ni organigramme de campagne ni modalités de financement. Toutes les campagnes de Marine Le Pen depuis son arrivée à la tête du parti en 2011 ont fait l’objet d’enquêtes et menées à 13 mises en examen. Le système de financement du parti, fondé sur des surfacturations et le paiement de kits obligatoires pour les candidat du FN, a éveillé les soupçons et été critiqué par la Justice qui l’a qualifié de « douteux ».

[INTERNATIONAL]

Etats-Unis : attentat imaginaire en Suède & contradiction sur une "opération militaire"
Donald Trump a suggéré samedi 18 février qu’un attentat avait eu lieu en Suède, information erronée, s’appuyant en réalité sur un reportage de Fox News qui évoquait une attaque perpétrée en 2010. Le président américain a provoqué la stupéfaction en Suède en propageant cette fausse information. Il a par ailleurs nommé le 20 février le général McMaster à la tête du Conseil de sécurité nationale après la démission de Michael Flynn soupçonné de liens avec le Kremlin.
Jeudi 23 février, le président a aussi affirmé à des dirigeants d'entreprises à la Maison Blanche que les expulsions de certains immigrés se sont fait dans le cadre d'une "opération militaire", information contredite par son ministre de la sécurité intérieure Jonh Kelly, deux heures plus tard à Mexico disant que les Etats-Unis ne feront « pas usage de l’armée en matière migratoire ».

Syrie : reprise d'Al-Bab et pourparlers sous l'ONU
la Turquie a pris le contrôle jeudi 23 février de la localité d’Al-Bab dans le nord de la Syrie. La conquête a été effectuée par les forces spéciales turques et les brigades rebelles syriennes alliées à la Turquie dans le cadre de l’opération « Bouclier de l’Euphrate ». Les combattants de l’organisation Etat Islamique s’étaient emparés de la ville à la fin de l’année 2013. La reprise de la ville a cependant fait de nombreux morts civils, estimés à 353 par l’Observatoire syrien des droits de l’homme basé à Londres.
L'opposition et le régime syrien se retrouve pour la première fois depuis neuf mois sous l'égide de l'ONU à Genève pour de nouvelles négociations de paix.

Royaume Uni : élections législatives
Deux élections législatives partielles ont eu lieu jeudi 23 février au Royaume Uni dans des bastions travaillistes. Les conservateurs ont remporté un de leur bastion à Copeland, dans le nord-ouest. Le nouveau dirigeant de l’UKIP, Paul Nuttall, a cependant échoué dans un bastion pro-brexit.

Allemagne : Une voiture mortelle
Un homme de 35 ans de nationalité allemande, a foncé sur des passants en voiture vendredi 25 février à Heidelberg en Allemagne, faisant un mort et deux blessés. L’assaillant a été touché par balle lors de sa confrontation avec la police. Selon le quotidien populaire allemand Bild, l’homme souffrait de troubles psychiatriques. L’hypothèse de l’attentat semble être écartée pour l’instant par les autorités.

Espagne : Les migrants passent la frontière
Depuis le 17 février, 850 migrants ont franchi les barrières séparant le Maroc de l’enclave espagnole de Ceuta afin de rejoindre l’Espagne. Certains dénoncent la passivité de Rabat après la position de la Cour de justice de l’Union européenne qui a estimé en décembre que l’accord agricole liant l’UE au Maroc ne s’appliquait pas au Sahara occidental, zone non reconnue comme appartenant au royaume.

[CULTURE]

Veermer s’invite au Louvre
Douze des œuvres du célèbre peintre néerlandais Johannes Vermeer (1632-1975) sont actuellement exposées au musée du Louvre à Paris. Plusieurs de ses créations sont devenues des images publicitaires pour des grandes marques comme La Laitière. Vermeer a peint des toiles souvent teintées de mélancolie qui font office de chronique simple d’une vie confortable et lente dans des logis parés de miroirs et de tableaux. Parmi ses œuvres, on peut notamment citer Jeune femme lisant un lettre (1664-1666), La lettre (vers 1670), La lettre interrompue (1665-1667) et Femme à son miroir (1651-1652).

Architectes, urbanistes ou paysagistes, à vos créations !
Le concours « Jardins du monde en mouvement » proposé par la Cité internationale universitaire de Paris (CIUP) dans le 14e arrondissement à débuter cette semaine. La CIUP propose aux jeunes architectes, urbanistes et paysagistes (étudiants ou professionnels ayant au moins dix ans d’expérience) de concevoir des réalisations éphémères dans ses jardins pour l’été 2017. Cinq projets seront retenus sur tous ceux proposés. Si vous voulez tenter votre chance vous pouvez envoyer votre candidature sur le site CIUP.fr.

« Deux leçon d’allégresse » données par Hans Magnus Enzensberger
L’écrivain allemand Hans Magnus Enzensberger publie un recueil de poèmes, L’histoire des nuages et un roman, Les Comptes de ma tante Fé. Le recueil de poème se présente comme une comédie humaine à travers la description des instants de vie d’un homme qui regarde le ciel et se parle à lui-même. Dans le roman, court, une tante tente de montrer à ses neveux et nièces les revers du capitalisme et de la société contemporaine.

« Flok Blues Remains » à Nanterre
Le compositeur Benjamin de la Fuente présente sa nouvelle création « Flok Blues Remains » à Nanterre. Il est accompagné du contrebassiste Bruno Chevillon. Sur le plateau, les deux hommes vêtus de blanc présentent une musique inclassable.

Un court-métrage de Jean-Luc Godard refait surface
Le court-métrage  Une femme coquette réalisé en 1955 par le cinéaste français Jean-Luc Godard a fait surface sur Youtube cette semaine. Il a été découvert par le site A.V.Club. Pendant 9 minute 19 le jeune Godard de 24 ans raconte l’histoire d’une femme qui dévoile à son amie, dans une lettre, comment elle a trompé son mari. Inspiré par une nouvelle de Guy de Maupassant, Le signe (1866), le film a longtemps été considéré par les experts comme perdu.

[SOCIETE]

De nouvelles manifestations contre les violences policières
Toujours en réaction à l'affaire du viol de Théo L., des rassemblements ont eu lieu dans la capitale et d'autres villes de France la semaine dernière. Samedi 18 février, de nombreuses associations et syndicats comme la Ligue des Droits de l'Homme et la CGT avaient fixé un rendez-vous place de la République à partir de 15h. Les tensions ont continué durant la semaine : 16 lycées parisiens ont été bloqués jeudi 24 février. Les blocus, ainsi que les manifestations non déclarées s'étant déroulées en marge de ces évènements sont à l'initiative d'un mouvement d'extrême-gauche, le Mouvement Inter-Luttes Indépendant.

Rassemblements et protestations contre la corruption des élus
Plusieurs centaines de personnes ont manifesté à Paris et d'autres grandes villes de France dimanche 19 février. Lancé sur les réseaux sociaux, l'appel a rassemblé des manifestants aux revendications et indignations diverses. L'affaire des emplois fictifs présumés de François Fillon, l'opacité de certaines pratiques des élus et des membres du Gouvernement ou encore l'affaires des assistants parlementaires de Marine Le Pen sont les principales affaires autour desquelles se cristallisent la colère des manifestants.

Centres de déradicalisation : un rapport parlementaire inquiétant
Chargées d'une mission d'information parlementaire programmée pour juin 2017, les sénatrices Esther Benbassa (écologiste) et Catherine Troendlé (LR) ont rendu mercredi 22 février le premier rapport d'étape. Alarmant, ce rapport fait état d'un "échec". Les méthodes employées dans ces centres de déradicalisation apparaissent inefficaces voire douteuses, les acteurs peu fiables et leurs motivations parfois troubles.

Pédophilie au sein de l'Education Nationale : 30 radiations en 2016
Jeudi 23 février, le Ministère a annoncé un légère hausse par rapport à 2015 : 30 contre 27. Ce chiffre concerne les personnels radiés pour faits de pédophilie ou de pédopornographie.

Places de prison : l'emplacement de 21 nouveaux centres pénitentiaires annoncé
Le Garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas a révélé vendredi dernier une partie de la liste de 33 villes destinées à accueillir de nouveaux établissements. Selon les estimations du gouvernement, la création de 10 300 à 16000 cellules de prison est nécessaire d'ici 2025 pour atteindre l'objectif de 80% de détenus en cellule individuelle. 2016 était une année-record pour la surpopulation carcérale. Au 1er janvier 2017 le manque de places de prison est estimé à environ 9750.

Assistants parlementaires du FN : Marine Le Pen refuse d'être entendue
La candidate à la présidentielle du parti d'extrême-droite a refusé de se rendre à la convocation de la police judiciaire vendredi 24 février. Mme Le Pen a fait savoir qu'elle ne se rendrait à aucune convocation jusqu'à la fin des législatives en juin prochain. En effet, elle jouit de l'immunité parlementaire accordée par son mandat de députée européenne. Elle n'aura donc pas à répondre aux questions des enquêteurs sur les soupçons de rémunérations indûment perçues par ses assistants parlementaires, M Thierry Légier et Mme Catherine Griset.

[SCIENCE]

L’Inde met 104 satellites en orbite en un tir
A l’heure ou des compagnies privées telles que SpaceX, tendent vers la conquête spatiale, l’Inde devient une nouvelle puissance dans le domaine. L’opération à coûter 73 millions de dollars, soit 498 de moins que la NASA pour une mission similaire en direction de Mars.

Découverte de sept nouvelles exoplanètes potentiellement habitables
Un système de planètes rocheuses gravitant autour d’une étoile naine a été découvert à 39 années-lumière de la Terre. C’est la première fois qu’un système possédant sept planètes rocheuses est découvert. Selon l’équipe internationale dirigée par les chercheurs de l’Université de Liège, trois de ces planètes seraient habitables et pourraient accueillir de l’eau. Seulement, il est trop tôt pour partir à la conquête spatiale. Les étoiles naines sont très instables et pourraient souffler l’atmosphère d’une planète de leur système.

L’Union Européenne est accusée de complaisance avec les industries sur la question du cancer professionnel
Il s’agit des cancers contractés par exposition à des produits particulièrement cancérigènes, notamment l’amiante qui est la première responsable. L’UE impose des limitations sur dix-huit produits dangereux, ce que les syndicats trouvent bien trop peu, d’autant plus que Bruxelles avait promis qu’il y en aurait vingt-cinq. Les syndicats avaient fourni une liste de soixante-et-onze produits. Le reproche fait à la Commission européenne est d’avoir fait appel à des experts déjà employés par l’industrie et donc en plein conflit d’intérêts.

Les "produits indésirables" dans les cosmétiques
L’Union Fédérale de Consommateurs Que Choisir dénombre près de 400 produits cosmétiques présentant un ou plusieurs « produits indésirables ». Lancée le 21 février 2016, il n’en dénombrait alors que 200. Selon l’association, seulement une vingtaine de ces produits auraient été modifiés pour en enlever les éléments allergènes et endocriniens (hormonaux). L’UFC-Que Choisir, ainsi que l’association Génération future dénoncent le laxisme de l’Union Européenne.
Equipe de rédaction : Marie Martinez, Laure Durand, Eliane De Sousa, Fanny Rocher, Carl Vincent, Aurore Garot
Sources : Le Monde, Libération, Le Figaro, L'Express, Courrier Internatinal

Mis à jour le 27 février 2017